fbpx

Nous connaissons tous quelqu’un concerné par une maladie de la thyroïde. Les problèmes de thyroïde touchent plus les femmes que les hommes. L’hypothyroïdie se développe lorsque la thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones thyroïdiennes nécessaires pour le métabolisme, l’énergie et d’autres fonctions du corps. Cela peut avoir un impact significatif sur votre santé et votre bien-être. Parfois, cette maladie reste inconnue ou est confondue avec d’autres maladies, car les symptômes peuvent être liés à d’autres problèmes médicaux. Une cause très fréquente d’hypothyroïdie est la maladie de Hashimoto, une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque la thyroïde. 

Quels symptômes pourriez-vous manifester en cas d’hypothyroïdie?

Les symptômes de l’hypothyroïdie peuvent être les suivants:

  • Fatigue et épuisement
  • Constipation ou transit intestinal lent
  • Prise de poids (sans manger plus)
  • Règles irrégulières
  • Faible libido
  • Problèmes de fertilité
  • Paupières enflées
  • Chute de cheveux
  • Cheveux et ongles cassants
  • Peau sèche et irritante
  • Rétention d’eau
  • Dépression nerveuse

La médecine chinoise et la naturopathie offrent des solutions efficaces. Tous les symptômes énumérés peuvent correspondre à l’hypothyroïdie et selon la médecine chinoise appartiennent à une insuffisance du yang des reins ou/et de la rate, à l’exception de la perte des cheveux.

Une déficience du yang des reins et de la rate signifie qu’il n’y a pas assez de chaleur dans le corps. Un moyen facile et très efficace de créer plus de chaleur dans le corps est de manger plus de plats chauds. Cela prend du temps, mais après avoir appliqué ces conseils nutritionnels pendant plusieurs mois, vous devriez vous sentir réchauffé, avoir plus d´énergie et avoir moins de rétention d’eau.

Les meilleurs aliments pour soulager les symptômes de l’hypothyroïdie

  • Légumineuse (si vous pouvez bien les digérer): haricots noirs et verts, haricots adzuki, lentilles;
  • Algues: varech, nori, kombu et wakame;
  • Graines: riz sauvage, riz brun, avoine, épeautre;
  • Fruits: dattes, cerises, noix de coco, figues, mûres, framboises, myrtilles;
  • Viandes: viandes traitées sans hormones esp. rognons d’animaux, bouillon d’os;
  • Fruits de mer et poissons: huîtres, palourdes, homard, écrevisses, calamars, saumon;
  • Noix et graines: noix, graines de sésame noires, châtaignes;
  • Légumes: panais, carottes, betteraves, maïs, poireaux, ciboulette, oignons verts, chou, courge d’hiver, potiron, butternut, shitake, champignons;
  • Herbes et épices: persil, anis, gingembre, cannelle, clou de girofle, fenouil, basilic, romarin, aneth, cumin, cardamome;
  • Autres: ignames, racine de gingembre, curcuma, germe de blé, agropyre, huile de noix de coco, graines germées;

Mettre en œuvre le bon régime alimentaire vous aidera à vous sentir mieux et à prévenir l’aggravation des symptômes. Les plantes médicinales peuvent soutenir le processus et constituent une aide efficace dans votre cheminement vers la guérison.

Les herbes les plus puissantes pour soulager les symptômes de l’hypothyroïdie

  • Echinacea – Améliore la fonction du système immunitaire.
  • Ashwagandha – Aide à équilibrer les hormones, à augmenter l’endurance et à mieux réagir au stress. On dit que cela aide à combattre l’inflammation et à améliorer votre immunité.
  • Réglisse – Peut aider à réduire les niveaux de cortisol et à augmenter l’énergie.
  • Agripaume – Peut aider à réduire les palpitations cardiaques, les bouffées de chaleur, l’anxiété et l’hypersensibilité de la peau.

Conseils généraux pour l’hypothyroïdie:

  • Prenez un petit déjeuner cuisiné, comme par exemple une bouillie.
  • Prenez un déjeuner cuisiné et, si possible, un dîner.
  • Consommez souvent des ragoûts, des soupes et des plats au four.
  • Réduisez les boissons froides, les sucres et les produits à base de lait de vache.
  • Ne consommez pas de boissons glacées et de glaces.
  • Réduire les aliments crus spécialement les tomates, avocats, concombres, melon d’eau et fruits tropicaux car ils produisent beaucoup de froid.
  • Ne buvez pas de jus de fruits.
  • Réduisez le café et l’alcool.
  • Ne consommez pas de fast-food.
  • Prenez des bains chauds et assurez-vous que vos pieds soient toujours chauds.
  • Faîtes des exercices, de façon modérée.
  • Vérifiez régulièrement votre taux d’iode.
  • Assurez-vous que votre corps a suffisamment de zinc, de sélénium, de vitamine B12, de vitamine A et de fer.

Si vous prenez des médicaments à base de lévothyroxine, veillez à laisser 4 à 6 heures entre la prise et les produits vitaminiques contenant du sulfate ferreux (fer) et du carbonate de calcium. La raison en est que cela peut interférer avec l’absorption du médicament. Il en va de même pour la consommation d’expresso, d’aliments riches en fibres et de produits à base de soja.

En cas de dysfonctionnement grave de la thyroïde, on ne peut pas se soigner exclusivement par la nutrition et les herbes. Cependant elles vous aideront à compléter votre consommation de médicaments ou à soutenir d’autres thérapies de médecine naturelle. Avec les bons aliments et les bonnes herbes, vous pouvez stimuler les pouvoirs d’auto-guérison et aider votre corps. Vous pouvez obtenir de meilleurs résultats en contactant un consultant en santé qui vous aidera à choisir les aliments et les herbes les plus adaptés à votre cas.

A propos de l’auteur

Elle est naturopathe allemande agréée par l’État, elle a étudié la médecine chinoise, la thérapie craniosacrale et les Fleurs de Bach. Elle a approfondi ses connaissances sur la méditation et le yoga alors qu’elle vivait en Inde. Elle propose dans son cabinet parisien des traitements sur mesure et est spécialisée dans la santé des femmes. Dans le cadre d’ateliers et de retraites de yoga réguliers, elle propose d’acquérir des connaissances approfondies sur la santé du corps et de l’esprit. Elle donne également des consultations en ligne.

Contactez-la si vous avez des questions.